Slide

Graviola communément appélé Corossol

Le Corossol est le fruit de l'arbre Corossolier

Le fruit mesure jusqu'à 30 cm de long et peut peser jusqu'à 2,5 kg. Son aspect extérieur est d'un vert sombre du fait de son écorce piquée d'épines et sa chair est blanche et pulpeuse avec des graines noires indigestes. Au Brésil et en Guinée, ce fruit est appelé graviola, à l'Ile de la Réunion, sapotille (qui vient du nom du fruit en Inde, Sapadille). Au Mexique comme à Londres, on le trouve sous forme de jus de "Guanabana". En Indonésie, on l'appelle sirsak (du néerlandais zuurzak) ou nangka Belanda ("jacquier hollandais") et en Malaisie, durianBelanda ("durian hollandais"), ce qui laisse entendre que ce fruit a été introduit dans la région par les Hollandais.

Alors qu'il est d'un goût bien différent, le corossol est parfois confondu avec la pomme-cannelle ou avec l'asimine (pawpaw en anglais), fruit d'une autre espèce d'annonacée.

                                              Composition :

Sur le plan diététique, le corossol est riche en glucides, notamment en fructose, et il contient des quantités assez importantes de vitamine C, vitamine B1, et vitamine B2.

                                              Alimentaires :

La chair du corossol est comestible et a un goût à la fois sucré et acidulé. Cela en fait un fruit exploité dans l'agro-alimentaire pour la confection de glaces. Son goût évoque pour certains celui des chewing-gums Malabar, et de manière plus concrète, une approche du litchee par son gout fleuri, délicat, frais, exotique et persistant.

                                                                Récolte du corossol :

Il faut attendre 3 ans après la culture pour observer les premiers fruits et procéder ainsi à la récolte.

                           Consommation du corossol : 

Ce fruit est utilisé dans le domaine alimentaire et est très appréciable avec son goût sucré et acidulé. On l'exploite ainsi pour la confection des glaces. Le corossol détient en outre de bonnes valeurs médicinales. A ce niveau, la chair, les graines, et les feuilles de la plante sont utilisées et permettent de soulager les personnes souffrant de troubles cardiaques, de troubles du sommeil ou de maladies parasitaires. Au Guatemala, les graines du corossol ont de l'importance dans le domaine artisanal local où on s'en sert pour faire des sculptures.

                 Utilisations en Médecine traditionnelle :

Tout comme les feuilles de la plante, la chair et les graines du corossol sont utilisées en médecine traditionnelle, dans de nombreuses traditions médicales. Les principales indications dans le cadre de médecines populaires sont les troubles du sommeil, les troubles cardiaques, les maladies parasitaires, les ectoparasitoses.

Une étude de 2011 a montré, in vitro et sur des souris, des résultats intéressants dans la lutte contre le cancer.

                                   Récolte du corossol :

Il faut attendre 3 ans après la culture pour observer les premiers fruits et procéder ainsi à la récolte.

                            Consommation du corossol :

Ce fruit est utilisé dans le domaine alimentaire et est très appréciable avec son goût sucré et acidulé. On l'exploite ainsi pour la confection des glaces. Le corossol détient en outre de bonnes valeurs médicinales. A ce niveau, la chair, les graines, et les feuilles de la plante sont utilisées et permettent de soulager les personnes souffrant de troubles cardiaques, de troubles du sommeil ou de maladies parasitaires. Au Guatemala, les graines du corossol ont de l'importance dans le domaine artisanal local où on s'en sert pour faire des sculptures.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

conditions générale de vente essentialtherapy